lundi 17 juillet 2017

Revenir à soi

En nous-même, un écart, un fossé,
entre ce que l’on pense et ce que l’on vit,
entre l’idéal (ce que l’on prend pour la réalité) et ce qui est (la Réalité),
entre l’idée que l’on se fait des choses et les choses elles-mêmes, etc.




Que se passe-t-il lorsqu’un adulte continue d’apprendre,
s’intéressant à tout ce qui touche à la connaissance de soi et du monde ?

Que se passe-t-il,
non pas intentionnellement,
ni uniquement intellectuellement,
mais « par la force des choses » ?

À quoi sert et mène les efforts intérieurs conscients ?

Pour quoi chercher à se dépasser ?

Tout simplement,
ce travail-sur-soi sert à rapprocher
les berges éloignées entre la pensée et l’action,
en comblant le fossé, l’écart entre l’idéal et la Réalité,
entre les désirs et les possibilités concrètes,
entre ce que l’on veut et ce qui est, etc.

Quel que soit l’objectif ou but personnel d'un individu,
"quelque chose" en lui remblaiera, peu à peu,
au fur et à mesure de la progression de sa démarche,
le fossé entre paroles et actes.


Se libérer de…

Se perfectionner,
chercher à "grandir" en sagesse et intelligence,
à élargir toujours plus sa conscience, à ouvrir son esprit,
à vivre ses aspirations profondes, etc.,
tout cela ne sont que des mots pour exprimer ce processus
consistant à réunir, en soi-même, les écarts, les contradictions.
Nous sommes des personnalités doubles (au moins, parfois plus)
et les efforts doivent tendre à unifier nos élans discordants,
afin de n’être plus qu’une personnalité cohérente.





4 commentaires:

  1. Eric,
    Ces rares-chats de biais divisés par des mots valises me parlent beaucoup.
    Quant à la réunification, on passe nos vies à bâtir puis casser des murs.
    Reste à savoir quand c'est le bon mometn de faire l'un ou l'autre ou de ne rien faire...
    Thierry

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne rien faire aurait l'avantage d'un arrêt immédiat
      de la destruction de l'environnement,
      ce qui me paraît le plus urgent...
      Tcho Thierry

      Supprimer
  2. il y en a tellement qui font le chemin inverse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous, non ?
      :)
      C'est que, c'est le seul chemin possible et valable,
      celui de la sivilisation...

      Bon soir les Caphys

      Supprimer