lundi 30 octobre 2017

Écouter, se dire, voyager

En com, sous un clip-vidéo musical, ambiance flamenco-oriental,
Tmor a écrit « (…) écouter pour voyager ».


La musique, écoutée, permet effectivement à l’esprit de voyager ;
enfin, certaine musique de qualité (selon les critères de chacun).

dimanche 29 octobre 2017

Dépossédés par des possédés


En poursuivant cette course du néolibéralisme,
les possédés nous déposséderont complètement,
et nous laisseront asséchés de toute moelle vitale,
dénués d’esprit critique capable de penser par lui-même,
incapables d’initiative et déconnectés de notre boussole intérieure.

Des machines parmi des machines.

mercredi 25 octobre 2017

Limites du pacifisme

Pour donner suite au texte précédent « contenir les résistants par la non-violence »,
prenons un exemple basique, simple,
pour relever les limites de la non-violence
(se mettre en situation, la visualiser, la ressentir) :
Une personne se trouve trop proche de moi (intrusion dans ma sphère intime)
et, en plus, elle me marche sur le pied.
La réaction spontanée, instinctive,
consisterait à lui dire quelque chose comme :
Aïe, dégage ou, si l’on s’efforce à la gentillesse,
aurais-tu l’amabilité de bien vouloir reculer, s’il te plaît ?

mardi 24 octobre 2017

Contenir les résistants par la non-violence

C’est grave, et triste, d’en venir à penser
qu’il faudrait une grosse catastrophe ou un cataclysme pour nous calmer,
enfin, surtout, pour nous arrêter, en stoppant net nos élans de déments ;
oui nous, les humains destructeurs pour un soi-disant-progrès-civilisé.

Dès le début de Souffle de songe,
j’ai abordé à plusieurs reprises le sujet de la violence,
des vecteurs de violence (ce qui la provoque et stimule),
ainsi que des limites de la non-violence et du pacifisme.

Une anecdote :
j’étais allé trois fois en Inde, arrivant par New Dehli,
et une quatrième fois par Bangkok.
Le Sud, certaines régions, étaient bien plus développées que le Nord de l’Inde.
New Dehli était encore une ville-campagne.
En 2012, j’y suis retourné après huit ans.
New Dehli est maintenant une ville comme les autres, avec un métro.
Alors, je me suis dit, déçu : ça devient partout pareil.

Les indiens ont peut-être chassé les colons, notamment britanniques,
mais leurs esprits sont contaminés (par les idées des britanniques).
Ils les ont chassé physiquement, mais pas mentalement.
Commonwealth.

Tout à l’heure, en allant sur Reporterre (lien ci-contre),
j’ai découvert le site : « partage-le.com ».
Dans l’avant-propos de ce site, une vidéo traitant
de la non-violence et du pacifisme, mythes et réalités.

À méditer (en anglais, sous-titré F. ; durée 10 min.) :




___________________________________________________

Liens (textes sur la violence/non-violence)
* De la violence
* Au-delà de l'enfer
* Rapport de forces
* La haine, un sentiment
* Du mal et de la violence induite

_______________________________________

dimanche 22 octobre 2017

Monnaie mon amour

En préambule, un peu d’histoire biblique

Le septième jour de la Création, Dieu se reposa.

C’est que, pour la première fois de sa non-existence existante,
Il fit un cauchemar effroyable la nuit précédente :

samedi 21 octobre 2017

Du libre-arbitre

Ce que je suis et vis aujourd’hui résulte de mes choix effectués hier et antérieurement.

Les choix que je ferai durant cette prochaine journée, et les suivantes,
forment et déterminent mon devenir.


Nous sommes, chacun, tel un conglomérat de conséquences,
conséquences inhérentes à nos choix.
Par exemple : si, à l’âge de 12 ans, disons à l’école, dans telle situation j’ai obéi,
comme aurais-je été si, dans cette même situation, j’eusse désobéi ?

La vie naturelle, et aussi l’artificielle (nos constructions),
nous placent constamment face à diverses possibilités.
Choix.

Parmi les diverses possibilités, il y en a toujours au moins deux qui s’opposent,
s’inscrivant dans des courants de voies contraires.
Tentation.

Tentation/choix mobilise le discernement, la réflexion, le sens de l’équilibre, etc.

Tentation/choix nous confronte à nous-même,
et nous impose de donner voix,
soit à notre ego (moi-je social),
soit à l'élan de notre essence (provenant des profondeurs de l'être).

Libre-arbitre.
Je me donne le droit de devenir ce que bon me semble,
notamment en m'écoutant.

Tentation/choix nous confronte également aux autres, à leurs opinions,
ainsi qu’aux autorités, leurs lois et obligations,
ce qui peut limiter ou entraver nos désirs et décisions.

Chacun de nous,
quels que soient les conditions extérieures et éventuelles pressions sociales,
a le choix de se laisser corrompre ou non.
Il est question de corruption non-naturelle de l’essence de notre être ou âme.

Libre-arbitre.

Responsabilité,
de soi, de son âme, de sa santé, de son avenir...

_____________________________________________

Lien
* Âme, tentation, libre-arbitre, corruption

________________________________

jeudi 19 octobre 2017

Âme, tentation, libre-arbitre, corruption

Le concept du libre-arbitre divise les gens entre :
- ceux qui soutiennent que nous avons le choix (de nos réponses et actes)
et donc, que nous sommes dotés du libre-arbitre ;
- ceux qui soutiennent que nous n’avons pas de libre-arbitre.
Les personnes appliquant des dogmes ont tendance à adopter l’idée
que nous n’avons pas d’autre choix que de penser et nous comporter comme édicté,
en obéissant aux supérieurs autoproclamés garant des lois et commandements.

mardi 17 octobre 2017

Arbre, avant/après

En exclusivité inédite,
voici les gardiens entourant la porte de mon temple professionnel,
au début de cet été 2017 :

lundi 16 octobre 2017

Accusations, défensive ?

Nier ce que l’on est en train de dire,
c’est comme nier l’évidence,
ce qui est l’un des traits de la démence.

Bouddhisme et morale

Quelques extraits du testament spirituel
du Lama Anagarika Govinda (d’origine allemande),
livre titré : « Bouddhisme vivant, à l’intention des Occidentaux ».
Ces extraits donnent suite à quelques textes parus sur le sujet de la morale*.

samedi 14 octobre 2017

Démence

Introduction

La démence altère nos fonctions psychiques :
- l’intellect (les activités de la tête),
- l’émotion (le sentiment en tant qu’impression générale et affect, sis dans le cœur),
- la sensation et l’instinct (le corps).
L’activité mentale, que nous désignons couramment par « la pensée »,
compulse, traite, à partir de ces quatre fonctions majeures.

jeudi 12 octobre 2017

Livres fiables

À celles et ceux qui aiment lire.

Les livres ont cette qualité qu’ils ne changent jamais d’avis.
– Henri Loevenbruck

Méfiance des e-books qui me paraissent trop faciles à remanier
(il suffit d’un mot changé, d’une ponctuation déplacée, etc.,
pour modifier ou transformer l’énoncé, le sens du contenu).
J’apprécie les livres (ou autres supports à inventer), puisque,
une fois imprimés et édités, il n’est plus possible de changer le contenu.

Les livres ne ressuscitent pas les morts,
ne métamorphosent pas un idiot en homme raisonnable,
ni une personne stupide en individu intelligent.
Ils aiguisent l’esprit, l’éveillent, l’affinent et étanchent sa soif de connaissances.
Quant à celui qui veut tout connaître, il vaut mieux, pour sa famille, le soigner !
Car cela ne peut provenir que d’un trouble psychique quelconque.
Muet quand tu lui imposes le silence,
éloquent lorsque tu le fais parler.
Grâce au livre, tu apprends en l’espace d’un mois
ce que tu n’apprendrais pas de la bouche de connaisseurs en une "éternité"
et cela, sans contracter de dette du savoir.
Il te débarrasse, te délivre du commerce de gens odieux
et des rapports avec des hommes stupides, incapables de comprendre.
Il t’obéit de jour comme de nuit,
aussi bien durant tes voyages que pendant les périodes où tu es sédentaire.
Si tu tombes en disgrâce, le livre ne renonce pas pour autant à te servir.
Si des vents contraires soufflent contre toi, le livre, lui,
ne se retourne pas contre toi.
Il arrive, parfois, que le livre soit supérieur à son auteur…
– Al-Jâhiz ? Paru dans un roman de Denis Guedj.

____________________________________


Concernant les commentaires

Pour faciliter la participation et afin de vous éviter le test anti-robot,
j'opte et mets en place la modération des commentaires.

Après avoir effectué un test sur le blog de Saby (merci à elle),
effectivement le passage test n'a pas eu lieu.

La modération des commentaires : votre message ne s'affichera qu'une fois validé
(et il sera aussi simple de commenter que sur n'importe quelle plateforme).

♫ ♪  Youhou !  ♫ ♪

;)

________________________________________

mercredi 11 octobre 2017

Rapport de forces

Postulat
En relation,
du moment où l’une des personnes engage un rapport de forces,
l’autre ou les autres n’ont guère le choix que de se confronter à elle
ou sinon, de se soumettre ou encore, d’interrompre l’interaction (fuite).

lundi 9 octobre 2017

Se perdre

Durant l’existence, au fil du temps et de nos journées tant chargées,
d’avoir joué tel personnage portant tel masque dans certaines circonstances
et, à d’autres moments, un autre rôle nécessitant un autre masque, etc. ;
au bout du compte, on ne sait pas très bien qui l’on est,
qui l’on n’est pas.
 

vendredi 6 octobre 2017

Finance, lutte, défaite

Une rétrospective, pour se rappeler :

En 2012, M. Hollande proclamait durant son discours d'investiture :
J'ai saisi le désarroi de tous ceux qui aiment leur pays
et qui s'affligent de le voir dégradé, affaibli – et parfois moqué
par une politique improvisée, incohérente et parfois burlesque.
(...)
La volonté, il en faudra pour rétablir les comptes publics,
mettre de l'ordre dans nos finances sociales, (...)
La volonté, il en faudra pour réduire les inégalités, répartir différemment les richesses.
La volonté il en faudra pour réussir la transition énergétique.
Mais la volonté il en faudra surtout pour réformer la finance,
pour désigner les responsables, affronter les coupables
et mettre un terme aux dérives de l'argent
.

(...)
Mon véritable adversaire, il n'a pas de nom, pas de visage, pas de parti,
il ne présentera jamais sa candidature,
il ne sera jamais élu et pourtant il gouverne.
Cet adversaire, c'est le monde de la finance
.


Un an plus tard, M. Hollande se retrouvait ligoté et muselé
par ce monde-là, celui de la finance (telle est ma lecture).

Quatre ans plus tard, M. Macron, provenant du monde de la finance,
a pris les rênes du pays, officiellement.

________________________________

mercredi 4 octobre 2017

Normes sociale et individuelle

Mariage : union entre une femme (symbole -) et un homme (+).
La finalité, l’un des objectifs majeurs du mariage, consiste en la procréation ;
et ce, quels que soient les goûts, mœurs, sexuels de chacun,
avant, pendant et après, le mariage du couple (-) et (+).

lundi 2 octobre 2017

Mariage pour tous

J’ai lu que l’Allemagne a institué le « mariage pour tous ».
En France, depuis 2012, on n’en parle guère de ces mariages,
ce qui me fait en déduire que ce doit être un fiasco ;
autrement, ils en auraient fait des gorges chaudes.

Une deuxième remarque :
la plupart d’entre nous, les médias en tête,
peinent à nommer ce qui est : le mariage entre homosexuels,
pour lui préférer le « mariage pour tous » (qui ne veut rien dire).
C’est assez "parlant" (je trouve), représentatif d’un malaise à refouler.

En 2012, j’ai écrit une nouvelle afin de traiter ce sujet.
Elle était parue sur le site Tarot-ressource.