lundi 18 janvier 2021

IA et les ~sept milliards de nains


C’est maintenant flagrant que nous ne savons pas prendre soin de nous-mêmes.
Effarant ! Consternant.
Maman, papa, au secours : nous sommes des incompétents ignares et irresponsables !
 


Voici une information déstabilisante : dans le monde d'âpre-prêts,
il n’y a plus ni papa ni maman, ni ami ni confrère,
mais juste des voisins civilisés soucieux de leur "devoir" de délation.
Oh, on peut se rassurer car nous allons y gagner, comme à la loterie mais en mieux :
ce sera Big IA et ses robots, cyborgs, drones, etc., qui veilleront sur nous.
À la fois papa et maman et Dieu-Déesse-Transgenre, Big IA prend déjà soin de nous,
qu’on le veuille ou non.
Youhou, fini les doutes et hésitations. Fini les choix à faire, fini les décisions à prendre.
Se laisser "smart-vivre en start-up nation" et faire ce qu’on nous dit de faire, épaule tendue,
pour mériter quelques heures de TV et de Net (anonymat garanti, liberté sécurisée à 99,99 %,
gratuite, plus vraie et amusante que la Réalité envahie de virus agressifs.
Relevons que dans la réalité IA les virus informatiques©Bill Gates  sont sous contrôle).
Notre mode de fonctionnement sera dorénavant rythmé par des algorithmes
et fonction de l’humeur des virus tant informatiques que biologiques.

Le huitième jour, alors que Dieu se reposait encore, D’yeux créa IA.
Le neuvième jour, D’yeux créa les virus.
Le dixième jour, D’yeux tua Dieu afin de régner sur Sa création imparfaite.


Nous sommes ignorants quant au fonctionnement génial de notre corps.
Il nous faut considérer que, depuis l’industrialisation,
nous avons confié le soin de nos corps à des "médecins"
qui n’apprennent pas, durant leurs interminables études prestigieuses,
ce qu’est une relation d’aide ni, pire, en quoi consiste la santé globale et le bien-être dans sa peau !
Hein ? Quoi ?
Ces "docteurs" sont spécialistes en médicaMENT$  "plus y sont chers, plus y sont efficaces".
Leurs potes "scientifiques" de la non-santé ont inventé mieux encore que les médicaments : les vaccins
(qui sont beaucoup plus rentables, mais chut, secret des affaires).
Pour la vente des médicaments et vaccins bons pour tous,
"Big Pharma-Ordre-des-médecins-OMS©Bill Gates" n’hésite nullement à inventer… des maladies,
bonnes pour leurs poches à eux.

Ah, ah, ♪ tan tan ♪, tambours battants (pour distraire les couillons).
Heureusement que Gouvernement a tout pensé : voici qu'avec l'argent de notre sueur,
il avait prévu à l’avance de commander l'arme libératrice absolue : Vaccin,
distribuée « gratuitement », jubile Gouvernement de Progrès-la-Ruineuse.

Un exemple de non-sens scientifico-médical :
les femmes ont laissé les hommes "scientifiques" théoriser sur leur appareil génital et leur grossesse !
Elles en sont maintenant à se demander s’il vaut mieux une césarienne qu’un accouchement,
du lait chimique plutôt que l’allaitement,
et elles acceptent l’inoculation de pas moins de onze maladies dans leurs bébés,
qui se retrouvent emballés intérieurement dans l’aluminium et autres métaux !
Cela rassure les mamans. ... ?
Au moins, ces produits de laboratoires bébés-nouvelle-génération supporteront bien le vaccin anti-co/vide.


Nous sommes immatures sur le plan émotionnel,
tanguant constamment entre indifférence et hystérie générales dérivant sur une mer polluée,
asphyxiée de sentimentalité et sensibleries de niveau "cour d'école des grands enfants vite paniqués
qui se prennent au sérieux en regardant leurs écrans où on leur dit quoi faire et quand,
comment et combien de fois par jour, après avoir avalé un médicament, GPS allumé."
Nous voilà terrifiés par des virus dont ~98% d’entre nous ne savent rien (que savons-nous du microcosme ?)
Néanmoins, nous avons la théorie du Pasteur des moutons-pigeons égarés et crédules
nous ayant révélé les intentions de guerre provenant du monde des microbes comploteurs.
Si, si, des micro-complots provoquant de maxi dégâts, pour le moment imperceptibles.
Les vaccins y contribueront, aux dégâts et à la prolifération des maladies et virus.
Comme chacun le sait :
une théorie vaut mieux que des faits démontrant autre chose que la fameuse théorie indiscutable.


Sur le plan intellectuel, nous confondons un raisonnement visant l'objectivité
‒ ce qui demande de considérer autant la thèse que l’antithèse ‒
et une rationalisation** subjective binaire et dogmatique ne servant qu’à plier face aux autorités.
« Faut s'adapter, braves gens masqués même après avoir été vaccinés (écrit noir sur blanc
dans le dernier livre de Klaus Schwab, le D’yeux du forum économique mondial, un génie sans gène,
sûrement génétiquement « augmenté »),
on fait avec, pas l'choix, pas moyen de vivre sans l’IA de Progrès Techno
à grandes oreilles et multi-yeux
. »

 

Pawel Kuczynski


Intruisme* "scientifique".

Nous sommes autant crédules,
qui sait peut-être davantage,
qu'étaient ignorants nos ancêtres des débuts de cette sivilisation Progrès,
puisque nous en sommes à croire des théories délirantes invérifiables,
alors que c'est leur gestion économique déplorable qui s'était écroulée
et qui nous mène droit à l’abattoir « Grande Réinitialisation »
afin de nous déposséder de nos avoirs,
et s’approprier nos corps RFID et cerveaux système d’exploitation©Bill Gates.
Bah, de toute manière, nos pensées, le Système les exploite depuis belle lurette.

Et les humains s'injectèrent allègrement divers OGM, des germes de maladies,
et Progrès sait quoi d'autres, directement dans leur corps, à l’intérieur du corps ;
comme ça, pour rien, alors qu’ils étaient en bonne santé (ce qui ne rapportait pas suffisamment
à Big Pharma, ne faisant que 100 milliards de bénéfices hors pandémie) !

Halluciné, le Pape approuve qu’on nous inocule des ARN prélevés sur des embryons d’animaux !,
Lui qui est contre l’avortement. Donc, il ne faut pas tuer des fœtus humains,
mais ceux des autres animaux, tant qu’on veut, jusqu’à se les injecter dans notre corps !
Sans qu’on sache ce que cela aura comme effets ! Quelle orgie zoo-bactériennes !
Tout à fait sensé et hautement moral se révèle le smart-pape 3.0


Sacrifice collectif aux divinités servant Progrès,
Progrès qui va bientôt apparaître dans toute sa splendideur.


Bref, que ce soit notre relation à notre corps
notre relation à notre émotion (oups, j’ai dit un gros mot)
notre relation à notre intellecTV,
nous régressons dans la dimension 2D/5G du Cloud des Idiots diplômés.

 

__________________________________________________

Note et liens
* Ère de l'ntruisme
* Sécurité intruiste

** Il y a peu, une manifestation a eu lieu contre le port du masque... des enfants, dès l'âge de 6 ans.
Qu'est-ce qui ressort de cela et pourquoi je relève ce survenu ?
Parce que, selon moi, la contestation concerne le port du masque quel que soit son âge, et non seulement pour les enfants.
N. B. : il est écrit sur l'emballage des masques : "ne protègent pas des maladies infectieuses"
(ah, c'est vrai,
j'avais oublié qu'il y a de plus en plus d'analphabètes fonctionnels
).
Il s'agit de comprendre que de manifester uniquement pour les enfants est une forme d'acceptation implicite du port du masque (pour les autres).
Dès lors, il suffirait aux autorités de convenir : port du masque obligatoire dès l'âge de 8 ans (par exemple).
Et tous d'être contents.
Tous ?
Voilà un exemple de rationalisation, banalisation et normalisation du masque-qui-sert-à-rien.

_____________________________________________________________