mercredi 31 mai 2017

Magie honnie

La magie reconnue implicitement par la science quantique

Je retiens deux choses, du peu que je comprends de la science quantique :
1) Un phénomène se produit d’une façon ou d’une autre selon s’il y a un observateur.
2) Un phénomène déroule une part de prévisible, de déterminable, et
une part d’imprévisible, d’indéterminable.

lundi 29 mai 2017

Finance ment

Une fine anse, inusable, entoure les consommateurs,
dont les neurones sont encombrés de calculs.

vendredi 26 mai 2017

Grossièretés au féminin

À plusieurs reprises,
en croisant de jeunes demoiselles,
j’ai entendu « … ça me casse les couilles … »
ou encore, « … j’en ai plein les couilles … »
Je précise qu’elles étaient entre elles,
pas d’homme autour d’elles.

Oui, j’ai été choqué, tant de grossièretés dans de si jolies bouches.

Je m’en suis remis tant bien que mal et, après avoir longuement réfléchi,
étant l’ami des femmes, plus féministe que certaines fhommes,
j’ai pensé à un lexique de termes grossiers féminins.

Pour vous, Mesdames,
parce que vous valez plus qu’une paire de couilles,
pour vous aider sur la voie de l’indépendance et de l’émancipation,
lorsque vous êtes agacées, vous pourrez vous écrier :

- ça me bouche le vagin ;

- ça me noue les trompes ;

- ça me secoue les ovaires ;

- ça me fait tomber les seins ;

- ça me fait tourner le lait ;

- ça me dessèche le con ;

- le con de mon con ;

- etc.


Vous avez le choix maintenant. 

😜

________________________________

mercredi 24 mai 2017

Pareil mais en mieux

Remarque : vont suivre trois exemples de situation où il s’agit de capter la dynamique qui en ressort,
sans s’accrocher aux mots. Cette dynamique est le changement.

mardi 23 mai 2017

Du cynisme

En ce jour (janvier 2016, suite à une publication),
je ne me sentais pas tranquille avec le terme de « cynique ».
Pourtant, j’étais sûr de moi, l’ayant lu dans plusieurs livres, même de prix Nobel.
Mais quelque chose me titillait l’esprit. Quoi ?
J’ai fini par prendre le dictionnaire et, oh, stupeur et tremblements,
de me découvrir peut-être plus cynique que je ne le pensais !

lundi 22 mai 2017

Un nouveau monde

François Bourgeon est auteur et dessinateur de BD.
Par l’intermédiaire d’une de ses héroïnes, il nous clame une évidence,
qui met du temps à devenir claire et effective dans nos esprits :



dimanche 21 mai 2017

Des cartes au placard

Du moment où je pense,
un décalage se crée entre soi et le monde naturel, vivant.

Pendant que « moi-je » est, dans ses pensées,
un autre-en-soi soupire dans l’ombre.


 

samedi 20 mai 2017

Ne dis rien

La lumière fut et illumina le paradis.

Puis, le verbe fut,
ce qui produisit la confusion dans les esprits.
Et les ténèbres de se répandre…

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Je te sens.

Tu ne parles pas et pourtant,
j’entends,
ce qu’exprime ton corps, son mouvement,
ton air, ta gestuelle, et ton regard.
Tout de toi est communication.

Climat de confiance.

Tu dis,
que peuvent les mots ?
Soit les mots limitent,
soit ils mentent.
Les mots créent des malentendus.
Chacun entend les mots à sa façon,
selon son intérêt du moment.

Je réponds, n’en parlons plus.
Le langage n’est que commentaire,
et de commenter nous retient en arrière.
Parler accapare l’attention, détournée à chercher des mots,
au lieu d'embrasser pleinement ce qui continue de se dérouler.
Parler décale de la Réalité mouvante,
et fait perdre de l’énergie et des informations.
Baisse de l’intensité.

Produit du passé,
la mémoire engendre les pensées,
et les mots inlassablement répétés.

Les mots peuvent-ils être créatifs ?

Les actes peuvent l’être.

Tu ne dis rien.
Ton visage irradie.

Je ne dis rien, me sentant plein,
rempli de chaque instant.

Tu me prends la main.

Contact.

Impossible d’expliquer ce que j’éprouve.

Respiration ample.

Boum, boum… boum...

Je vis et te sens vivre.

Tu le ressens également,
ce frisson intérieur, vibrant avec douceur et chaleur.

Pulsation mêlant nos deux énergies,
que nous éprouvons comme une.

Avancer,
l’esprit dégagé,
sans mot dire.





jeudi 18 mai 2017

De la prescience

Introduction : des termes galvaudés, vidés de toute substance.

Les effets de mode touchent aussi les sciences dites parallèles.
Par exemple : en ce moment, c’est la mode des médiums.
Les gens, consommateurs à œillères suivant le courant des modes,
recherchent des médiums pour répondre à des demandes...
entrant dans le cadre de la voyance et de la divination !
... ?

mercredi 17 mai 2017

Se prendre en charge


Rêve de paix ?
Besoin d’amour ?
Envie de légèreté ?

Marre des conflits et de la violence ?

Tout ce qu’il se passe à l’extérieur n’est que le reflet de nos contradictions mal gérées.

Que chacun commence à identifier, puis à se confronter à ses propres clivages intérieurs.

La plupart d’entre nous,
soit n’en a pas conscience (de cet état de conflits intérieurs),
soit espère qu’en mettant de l’ordre autour d’eux,
cela aidera à mettre de l’ordre à l’intérieur d’eux-mêmes !

En les êtres, conflits ; dans le monde, conflits.

En les êtres, désordre ; dans le monde, désordre.

Il est temps de mettre de l’ordre… en chacun de nous.




lundi 15 mai 2017

Susceptibilité

L’un des grands obstacles à la communication entre individus
provient de la susceptibilité de chacun.

Comme Don Miguel Ruiz* l’a écrit :
« la plupart des humains réagissent tels des écorchés vifs ».

Lorsqu’on se retrouve à fleur de peau, dans certaines situations,
la susceptibilité nous fait réagir et répondre :
soit de façon agressive ou brutale,
soit de façon inappropriée.

dimanche 14 mai 2017

Vieillir avec l'espoir de guérir

Lorsqu’une personne âgée, de plus de 70 ou, selon, 80 ans, développe des troubles,
n’est-ce pas un phénomène normal, naturel, inéluctable ?

Cette question, qui n’en est pas une tant elle est absurde,
nous concerne tous, pauvre ou riche, blanc ou noir.

jeudi 11 mai 2017

Machines cherchent patients

Avec une proche souffrant de troubles de la mémoire,
nous attendons dans la salle d’attente.

Elle ne voulait pas aller consulter, « la dernière fois, ils ne m’ont rien fait ».
- « Ils tentent de poser un diagnostic, c’est pourquoi tu as cette impression »,
ai-je expliqué, en tentant de me convaincre moi-même.

mercredi 10 mai 2017

La fin d'un monde

Fouillant dans mes vieux e-documents,
j’ai relu le texte qui suit, publié sur un autre blog il y a plus de quatre ans.
Plus que jamais d’actualité, après quelques retouches et ajouts, le voici :


Qu’est-ce que le monde ?
Comment définir cette notion si vaste, à la fois commune et à la fois si personnelle ?

lundi 8 mai 2017

Religion en dogme, conflits

Il est dit qu’il existe cinq religions officielles :
le judaïsme, le christianisme, l’islam, le bouddhisme et l’hindouisme.

samedi 6 mai 2017

Le vote de Dromi (+ 18 ans)

Dromi est le p’tit nom affectueux de mon dromadaire intérieur ;
enfin, y a qu’moi qui peut l’appeler par son p’tit nom, hein,
c’est pour l’faire entrer sur scène qu’j’vous l’dis.

Dromi me suggère de voter pour soi,
d’élire le Soi en soi,
en nommant comme premier Ministre, la Conscience,
entourée à sa gauche par le Sentiment et à sa droite par la Raison.

jeudi 4 mai 2017

Rien, tout

Plus on obtient, plus on perd
 

Rien à perdre, tout à gagner
 


Ne rien vouloir, on a tout


Ne pas chercher à posséder, et le monde est à nous
 

 

mardi 2 mai 2017

Paroles-de-feu

À sa naissance, il fut nommé « Celui-qui-n’aurait-pas-dû ».
On se contenta de le nourrir.
Celui-qui-n’aurait-pas-dû apprit à ne compter que sur lui-même ;
aussi, précocement, il se raccrocha à la solitude pour en faire son refuge.

lundi 1 mai 2017

De la conscience

Le terme conscience apparait dans plusieurs textes de ce blog.
On pourrait se demander « qu’est-ce que la conscience ? Qu’entendre par conscience ? »