jeudi 13 juillet 2017

Pour le féminin

Si j’étais une femme (ce qui est absurde puisque j’y pense en mâle),
je comprendrais que, dans ce rêve d’homme (le monde des humains),
je n’aurai aucune chance de parvenir à vivre un rêve de femme,
c’est-à-dire d’être un jour pleinement épanouie et heureuse.

Il se pourrait que je réfléchisse de la sorte :
nous vivons un monde pensé par les hommes
et il faut, maintenant, dorénavant, y insuffler du féminin.




Les féministes tentent de s’y imposer, d’y faire leurs places, dans ce monde,
mais elles semblent avoir oublié leur rêve de femme,
à force de se soucier de leur titre dans cette machinerie hiérarchisée.
En quelque sorte, elles paraissent se tromper de combat,
ou de lutter en vain, pas sur le bon terrain,
et pour une cause perdue d’avance.

Je veux dire que les femmes ont tout intérêt dans un premier temps,
semble-t-il à ma sensibilité masculine,
à se remémorer leur rêve féminin,
à le "recontacter", à lui rendre forme et vie, à le réincarner.

Votre rêve offrirait une véritable alternative aux conditions de vie actuelles,
un complément salutaire.

Cette situation est comme si,
dans le symbole du Yin-Yang,
le noir s’était trop étendu dans l'espace,
et, pour une question d’équilibre vital,
il fallait qu’il se rétracte pour laisser
de l’espace à la couleur blanche.

L’une de vos particularités, Mesdames, votre force :
contrairement aux hommes qui ont besoin
d’être initiés aux Mystères,
vous, Mesdames, il suffit que vous vous écoutiez, profondément,
en vous connectant aux manifestations naturelles du monde.
De ce que j’ai entendu, notamment les vents sont vos alliés,
quelque chose à voir avec votre matrice qui serait réceptive à leur "expression" (ou manifestation).

Saisissez que là est votre puissance :
votre Connaissance innée du monde naturel et mystérieux.
C’est par ce biais, pense-je, que vous deviendriez un honorable et redoutable,
mais respectable et implacable, adversaire de la voracité exaltée et bornée des mâles.

De ce que je comprends, votre rêve est relié à celui de la Nature,
de Ge notre planète Terre.

Ne pas chercher le féminin sur le terrain particulier du masculin.

Observer par vous-mêmes que le rêve féminin fait, comme par hasard,
partie des "choses" que réprouvent et donc, craignent, les hommes de pouvoir.
Regardez à travers le temps : on s’en est toujours pris au sensible,
aux plus faibles, à la magie, à l’animisme, aux forêts, et même à l’océan,
à la religion hors cadre (de suite taxée de secte ou d’hérétique), etc.
On ne vous reconnaît en tant qu’individu responsable que depuis peu !
(notamment les banques et le droit de voter)
Les violences conjugales augmentent en nombre et en sauvagerie,
les femmes sont les principales victimes des tueurs en série,
les viols "allant de soi" des civiles dans les pays en guerre,
les parents qui tuent leurs nouveau-né filles, etc.

Cherchez de quoi ont peur les hommes (depuis l’antiquité),
et vous percerez les failles du Système Masculin,
en retrouvant votre rêve, vos forces,
votre indépendance d’être (d’essence féminine) et de penser.



Je reviens, par association de pensées, au symbole du serpent.
J’imagine votre dégoût au rappel qu’il est votre principal « attribut ».
Peut-être auriez-vous préférer l’aigle, son absolu opposé.
Mais c’est comme ça. Vous êtes reliée à la terre, à Ge.

Depuis longtemps l’image de l’aigle sert aux gens de pouvoir,
qui paraissent ne pas saisir le sens profond de sa symbolique.
Le symbole de l’aigle a été détourné pour signifier la puissance
d’une Nation (et de leurs armes).
L’aigle est, généralement et majoritairement, apprécié,
il a bonne presse.
Mais l’aigle, en aspect péjoratif, touche rarement terre,
comme les dirigeants qui brandissent son image à tous vents.

Comprenez votre puissance par l’animal-totem de votre essence « êtrique ».
Le serpent est très rapide. Ce reptile reste toujours en contact avec la terre ou,
pour le moins, avec l’un de ses éléments (branche d’arbre, par exemple)
et il vit depuis, probablement, les débuts de la vie sur terre ferme
(peut-être déjà sous l’eau).
Il a traversé des milliards d’années, des épreuves incroyables,
des bouleversements planétaires, des ères de glaciation, etc.
Et ils vivent encore aujourd’hui, les serpents.
Peut-être devriez-vous, Mesdames, vous intéresser aux particularités
de cet animal somme toute peu connu car diabolisé, volontairement,
contrairement au vénéré aigle.
Tiens…
Comme par hasard … ?
Serpent perfide et aigle puissant. Mmmh.
Intelligence de l’homme supérieure à celle de la femme. Mmmmmh.

Une anecdote : il y a longtemps, durant deux-trois mois, avec mon amie,
nous avons fréquenté une toute petite troupe de cirque ambulant.
La femme était, notamment, montreuse de serpent.
Ses serpents vivaient avec elle, dans sa caravane
(dans des vivariums adaptés, mais elle les sortait souvent).
Ils entretenaient, elle et ses serpents, une relation,
comme on peut en entretenir une avec un chat ou un chien, par exemple.
Je crois, ce fut mon impression, que ces serpents étaient devenus ses véritables amis,
lui permettant de se régénérer, de se détendre aussi.
(Elle en avait un gros, un boa, qui m’impressionnait)

Chercher sa force là où elle est susceptible de se trouver.

____________________________________

4 commentaires:

  1. Eric,
    Article très intéressant et plus que nécessaire. Je suis de près l'émission http://www.madameoumadame.com/ qui donne la parole à de belles personnes. Cette lutte, cette égalité est l'un des enjeux majeurs (si ce n'est le principal) de notre avenir.
    Bon week end.
    Thierry

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :) J'souris car c'est deux testostéronés qui se préoccupent
      de la question du féminin !
      :))
      Respect Thierry

      Supprimer
  2. oui, rester ancrée sur terre, moi qui possède les initiales GE, j'ai besoin de me ressourcer souvent et oui, j'apprécie le vent, le vent m'emporte, me saoule, m'enivre... les femmes de pouvoir n'usent pas de leur féminité, elles veulent imiter l'homme, asseoir leur pouvoir, écraser les autres tout comme les hommes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Longueur d'onde : 5/5, GE (initiales prédestinées ?
      J'comprends pourquoi tes photos me touchent, GE qui croque Ge)
      ;)

      Supprimer