samedi 12 août 2017

Le puzzle



Le p’tit gars s’énervait,
son puzzle avait peu de pièces,
mais il ne parvenait pas à l’assembler.

Faut dire qu’il n’avait pas de modèle,
alors, qui sait,
peut-être manquait-il quelques pièces ?

Un seul moyen de découvrir l’image, monter ce puzzle.

C’est comme si les pièces ne s’emboîtaient pas.

Le p’tit gars, déterminé, entêté,
s’acharnait à trouver les points d’assemblage,
depuis maintenant un sacré bout d’temps.

Où et comment trouver les éventuelles pièces manquantes ?
se demandait le p’tit gars.

Là se complique l’histoire.

P’tit gars, un jour, avait volé le puzzle,
profitant d’un moment d’inattention,
propre à tout adulte civilisé qui se respecte,
de la tenancière d’une vieille boutique de trucs et d’antiquités,
qui avait la réputation d’être une redoutable sorcière,
en emploi au noir, non déclaré à l’URSSAF.

Ce jour-là, la sorcière, ayant bu un apéro,
discutait, enflammée, sur le trottoir
avec quelques passants esseulés
et attisés par le charme non discret de la femme séduisante.
Or il se trouve que le puzzle était posé sur un étalage près de la porte ouverte,
si bien que le p’tit gars n’eut qu’à tendre le bras et mettre dans la poche.

Depuis, p’tit gars ne comptait pas du tout demander à la propriétaire
si, des fois, par hasard, elle n’aurait pas des pièces du puzzle
qui se trouve en ce moment, comme par hasard, dans sa chambre.

Quelle drôle de situation !

P’tit gars voudrait savoir,
voir au moins une fois cette satanée image.

Ce puzzle était devenu comme une chasse au trésor,
sa quête du Graal, sa mission impossible :
voir ce que représente l’image.

Le puzzle était maudit,
obsédant.

Un plan, une idée,
il espérait une opportunité.
P’tit gars avait appris la patience,
alors qu’il bouillonnait d’impatience.

Visiter sa boutique, de nuit, par effraction,
afin d’y chercher les éventuelles pièces manquantes ?

P’tit gars devait affronter la sorcière, pas d’autre moyen.

Oser lui demander, carrément, directement, quitte à avouer son délit ?

Tout cela tournait, allait et venait, inlassablement dans sa tête.

Sorcière – image – pièces du puzzle incompatibles – mystère –
– sorcière – pièces incompatibles – mystère – image –
mystère – image – sorcièreincompatible –
– incompatible – mystère – sorcière –
– pièces du puzzle à assembler –
– image mystère –
– sorcière –




6 commentaires:

  1. Moi, je dis qu'en effet le puzzle est maudit, c'est d'ailleurs pourquoi la sorcière a laissé faire. parce que même si elle était bien occupée à parler, c'est bien connu les sorcières ont des yeux derrière la tête et sentent bien ce qui se passe dans leur dos. Malheur au petit gars ! Ce puzzle va lui trotter dans la tête jusqu'à la fin de ses jours...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouch, p'tit gars n'avait sûrement pas pensé à ça :
      "parce que même si elle était occupée... les sorcières ont des yeux derrière la tête..."
      Aïe !
      ;)

      Supprimer
  2. Eric,
    Drôle de conte défait de faits divers et variés. variation sur la sorcellerie contemporaine qui fragmente tout pour mieux régner. Méfiance envers ce qui la dépasse. Mystère des mots qui ne s'emboîtent pas docielement dans une pensée unique.
    Ton conte laisse à penser. Merci.
    Thierry

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joli, c'est comme un conte dans un conte
      A + Thierry

      Supprimer
  3. De toutes façons ce puzzle ensorcelé ne permet pas que l'on puisse le résoudre en entier. A la dernière pièce à mettre en place, un événement survient qui bouleverse toutes les pièces de nouveau. Tremblement de terre, Tsunami,Ouragan, Volcan...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lol, sans parler des catelles mouillées après la sortie de la douche...
      Ciao Loqman

      Supprimer